- LA CAUSE DES FEMMES

Publié le par SERAFINE
















" Je suis venue au socialisme par le féminisme" Ségolène Royal

La journée internationale de la femme symbolise le combat pour la parité et les droits des femmes.On a beaucoup parlé, et on a raison des femmes victimes de viols, interdites d'avortement, insuffisamment formées sur l'éducation sexuelles: On a également beaucoup parlé, et on a eu raison des disparités salariales, politiques,au niveau de la carrière....

Je rends hommage à toutes ces femmes dont je suis solidaire. Mais aujourd'hui, je voudrais parler de la lutte de certaines femmes qui ont réussi et  donné toute leur énergie pour aider les autres dans leur combat pour la liberté, l'émancipation, la parité.

Je pense en particulier à Gisèle Halimi,originaire de Tunisie, qui avait le double handicap d'être femme et issue de la France métissée et qui cependant, non seulement a réussi à être avocate, mais n'a céssé de mener son combat pour les femmes.

Elle s'est rendue célèbre, pendant la guerre d'Algérie en acceptant de défendre des Algériennes et en luttant contre la torture. C'est ainsi qu'elle a défendu une jeune Algérienne, Djamala Boupacha, dont l'histoire à été racontée dans un livre portant son nom. Cette jeune fille avait été violée par l'armée française, avec des caissons de bouteille, torture couramment infligée aux algériennes à l'époque par le Pays des droits de l'homme que nous prétendons être. Dans cette affaire, Gisèle Halimi fit preuve d'un grand courage tant le gouvernement de l'époque voulait l'empêcher d'aller en Algérie rencontrer sa cliente. Elle a même été victime d'une tentative d'enlèvement sur le bateau qui, heureusement pour elle avait été photographiée par la Presse. 

Gisèle Halimi s'est également battue pour la dépénalisation de l'avortement. Elle a en particulier défendu une très jeune poinçonneuse du métro et à la barre avait reconnu s'être avortéé. Elle avait fait citer comme témoin de nombreuses femmes célèbres, dont Simone de Beauvoir, autre féministe et auteur d'un livre qui fait encore référence: le deuxième sexe et Françoise Sagan et beaucoup d'autres.....

Si j'ai choisi de parler de cette femme qui fut également députée socialiste lorsque François Mitterrand  était Président de la République, c'est parce qu'elle vient de publier un livre résumant son combat, intitulé: NE VOUS RESIGNEZ JAMAIS qui me paraît intéressant à lire.

Il ne faut pas oublier non plus SIMONE WEIL qui parvint à faire voter la loi sur l'IVG.

Chaque fois qu'une femme réussit pour la première fois, c'est une conquête pour toutes les autres et une brèche ouverte vers l'émancipation  la liberté et l'égalité. Mais pour beaucoup, cette conquête a un prix à payer, souvent très élevé car elle se trouve en but au machisme des hommes qui ne leur pardonne rien, multiplient insultes, humiliations et j'en passe.

Que n'a pas eu à supporter la première premier ministre de la France, une socialiste, EDITH CRESSON, pourtant soutenue par le Président de la République. Mais comme le dit très justement Danielle Mittérrand, les éléphants, quand ils veulent détruire, ils savent. Et ces éléphants, toujours les mêmes, ils n'ont rien épargné à Edith. Dans un livre qu'elle a piblié avant les présidentielles, elle écrit qu'elle n'a tenu que parce qu'elle avait le soutien moral de son mari.Cette aventure s'est terminée par un cancer du sein.

Et pourtant, le saviez vous, dans la profession de foi du Parti Socialiste que nous avons votée en 2008 est indiqué: "Le parti socialiste est le parti des femmes."

J'avoue que lorsque j'ai lu cette phrase, j'ai éclaté de rire, toute seule, chez moi, tant c'était ridicule après la farce des Présidentielles où, tous unis, d'une même voix, ces éléphants de malheur n'ont eu de cesse de faire perdre SEGOLENE ROYAL,. Et pourtant Ségolène a été la première femme française à arriver au deuxième tour des élections présidentielles ce qui est en soit un grand succès et si elle est élue en 2012, elle aura fait tomber un tabout et ouvert le chemin à d'autres femmes après elles. Le rêve serait Ségolène Royal Présidente de la République en 2012 et 2017 et ensuite Naja Belkacem, car ainsi il y aurait une double transgression, Najat étant femme issue de la France métissée.

Mais le parti socialiste n'en est pas là. Il a beaucoup de mal à appliquer la parité et préfère payer des amendes colossales.Il faudra avant d'y parvenir secouer beaucoup de cocotiers.

 Dans son hebdomadaire il a consacré un artiche à la journée internationale de la femme. Et dans cet article, pas une ligne, pas une phrase, pas même un seul mot sur Ségolène Royal qui, en tant que candidate à la présidence de la république arrivée au deuxième tour est entrée dans l'histoire de ce parti dont elle est également le présent et le futur.

Et pourtant le combat de Ségolène Royal Pour les femmes ne date pas d'aujourd'hui." Je suis arrivée au socialisme par le féminisme".N'oublions pas que c'est elle qui a entre autres mis la pilule du lendemain au service des adolescentes sans autorisation parentale.

Rappelez vous le pacte présidentiel. Ségolène Royal s'était engagée à ce que la première loi qui serait votée si elle était élue serait une loi sur les femmes battues. 

Elle n'est que Présidente de Région mais continue son combat pour la liberté et l'émancipationdes femmes. 

Aujourd'hui elle a annoncé qu'elle créait un chèque femme Désir d'Entreprendre pour les femmes qui souhaitent créer leur propre activité, dont la caractéristique est d'être majoré de 20% par rapport à celui versé aux hommes. C'est que la Présidente de la Région Poitou- Charente a constaté que les banquiers n'acceptaient de consentir un prêt aux femmes qui veulent créer leur entreprise que si elles pouvaient fournir la caution de leur mari ou de leur père.

Mais nous ne sommes plus dans la Rome Antique. Les femmes ne sont pas sous tutèle, elles sont majeures et ont les mêmes droits que les hommes, sur le papier.

Encore un combat contre le machisme ambiant!!!!Il faudrait sanctionner les banquiers qui adoptent un pareil comportement contraire à la constitution, à la loi et à la convention européenne.!!!Messieurs les banquiers, il faudrait vous trainer devant les tribunaux. Ca vous mettrait du plomb dans la cervelle.

Aujourd'hui encore, pour marquer cette journée internationale de la femme, Ségolène Royal s'est rendue à Argenteuil, où, dans  une modeste maison de quartier, elle a écouté une quarantaine de femmes qui lui ont parlé de leurs problèmes quotidiens.;

" On a jamais eu autant besoin de valeurs féminines qu'aujourd'hui", a-t-elle déclaré." "Aujourd'hui, les femmes sont les piliers de la société, dans beaucoup d'endroits. Et ces éléments structurants s'organisent autour des femmes, à savoir, l'exigence d'éducation, la solidarité, la famille.Je crois fondamentalement qu'une des clés de la construction d'un monde meilleur, c'est vraiment de donner aux femmes tous les moyens de la transmission des valeurs. Et aujourd'hui, malheureusement, elles souffrent actuellement des inégalités."

Ségolène est allée prendre son petit déjeûner dans une ferme avec une douzaine de femmes qui lui ont parlé de leurs quotidiens. Elle a été surprise de la faiblesse des retraîtes des femmes d'agriculteurs et a promis d'étudier le problème, car il faut faire quelquechose.

Dans une interview elle a estimé que la crise pouvait être une opportunité pour les femmes. Elle a plaidé pour que les entreprises fassent plus confiance à leurs qualités de gestionnaire car elles font preuve de plus de prudence que les hommes et d'une audace mesurée. La crise peut leur permettre d'utiliser ces qualités dans les domaines économiques et environnementaux."

Gageons qu'elle ne se trompe pas, car il en a toujours été ainsi. C'est pendant les guerres, lorsqu'elles ont eu à gérer le pays que les femmes ont conquis leurs gallons. Il à fallu la guerre de 1939-1945 pour qu'elles obtiennent enfin le droit de vote.

Je me souviens toujours d'un chauffeur de taxi parisien qui, en décembre 2006 m'avait dit, parlant des présidentielles: "Il nous faut une femme. Elles font des miracles. Elles se débrouillent toujours pour nous donner à manger quand on a rien."

Parole populaire pleine de bon sens. Espérons qu'elle permettra à Ségolène de Présider le Pays en 2012 , de remettre la France debout et de rétablir l'ascenseur social.

Avec elle jusqu'à la victoire!!!

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F

Bel éloge, sûrement sincère.
La quête n'est pas terminée... surtout pour un grand nombre de femmes qui ne sont pas nanties pour la lutte. Cela rend le combat des autres encore plus beau ! Mais l'humanité progresse pas à pas..


Répondre